Joe Biden injecte 2000 milliards de dollars dans les infrastructures et compte créer un nombre incalculable d’emplois

Depuis son arrivée au pouvoir, le président américain Joe Biden ne manque pas d'idées. Après son initiative de relance de l’économie nationale avec une injection de 1900 milliards, il passe à la vitesse supérieure. Toujours dans le but de limiter la casse et de redonner la possibilité aux uns et aux autres de se rebâtir, ce dernier propose cette fois d’allouer 2000 milliards de dollars à la conception de nouvelles infrastructures. Quels seront les réels retombés d’une pareille action sur l’économie du pays ? Découvrons-en plus dans les lignes à suivre. 

Pourquoi investir dans les infrastructures ? 

C’est une question qui ne se pose pas quand on passe au crible les arguments avancés par Joe Biden. L’objectif est tout simple, mais très ambitieux : créer des millions d’emplois et lutter contre le réchauffement climatique. À travers ce projet gigantesque, 10 000 ponts seront restaurés et une modélisation d’environ 30 000 kilomètres d’autoroutes sera faite. Par ailleurs, un programme d’adoption des bus électrifiés est en cours de mise en vigueur et devrait servir à réduire considérablement les émissions de gaz.

Une réforme guidée par la hausse des impôts sur les entreprises

À travers son initiative Build Back Better, Joe Biden prévoit une augmentation de 28% des impôts à payer par les grosses boites capitalistes qui jusque-là ont longtemps profité du système capitaliste instauré aux États-Unis. Ce dernier trouve insoutenable que ces grosses pointures ne payent pratiquement rien comme impôts pendant que les fonctionnaires de l'État (pompier, policier et autres) paient environ 22% d’impôts sur leurs revenus nets. La bonne nouvelle, c’est que ces fonds récoltés serviront à financer le projet d’installation des infrastructures  sur une période de 8 ans.

Un investissement et une réforme qui ne fait pas l’unanimité

Cette initiative est certes bien vue, mais critiquée en raison du faible budget qui y est alloué. Biden devrait pouvoir faire mieux selon ses détracteurs. Après Alexandria Ocasio-Cortez, c’est Donald Trump qui s’exprime en stipulant que Biden à travers ce projet porte atteinte au rêve américain en combattant les capitalistes. Pour Trump, cela donnera au contraire une longueur d’avance à l’économie Chinoise et tuera celle des États-Unis.